DÉVELOPPEMENT SECTEUR ASSOMPTION SUD-LONGUE-POINTE

Mémoire déposé à l'Office de consultation publique de Montréal

Le 23 avril dernier, j'ai déposé un mémoire à l'Office de consultation publique de Montréal.

Ce mémoire s’inscrit dans une démarche que j’ai entreprise depuis déjà quelques années. En effet, j’ai produit en juin 2017 une étude intitulée Une fenêtre sur le fleuve. Ce document fut ma première contribution aux débats entourant le développement du secteur Assomption-Sud–Longue-Pointe. Il comporte une revue de littérature sur les bonnes pratiques entourant les relations Port-Ville, une étude de cas de villes portuaires similaires à Montréal ainsi qu’une série de propositions concrètes applicables à l’est de Montréal.

Au printemps 2018, des citoyennes et citoyens de ma circonscription m’ont fait part de leurs inquiétudes quant à  la construction d’un viaduc par le port de Montréal, projeté à proximité des résidences de l’est du secteur Viauville. J’ai donc parrainé une pétition demandant au ministre des Transports du Canada et au port de Montréal d’évaluer différents scénarios quant à la construction du lien routier pour relier le port de Montréal au réseau routier supérieur. La pétition, signée par 1500 personnes, a été déposée à la Chambre des communes le 19 février 2019. C’est dans ce contexte que le Port de Montréal a annoncé qu’il repoussait l’échéancier de construction de son viaduc et qu’il tiendrait sa propre consultation sur la question. Je tiens d’ailleurs à souligner l’écoute et la collaboration dont a fait preuve l’Administration portuaire de Montréal dans ce dossier.

Je vous partage donc mes réflexions et propositions dans les prochaines pages de ce mémoire déposé à l’Office de consultation publique de Montréal. Quatre principes de base guident cet exercice soit l’amélioration de la qualité de vie des citoyennes et citoyens, la protection de l’environnement, la fluidité du transport des personnes et des marchandises ainsi que l’utilisation optimale des fonds, terrains et infrastructures publiques.

Pour consulter le mémoire, cliquez ici :