TOUCHANT TÉMOIGNAGE DE MARJOLAINE BOUTIN-SWEET SUR L’IMPORTANCE DE LA LUTTE À L’ITINÉRANCE

OTTAWA — En racontant l’histoire d’un ami ayant connu l’itinérance et récemment décédé, la députée Marjolaine Boutin-Sweet (Hochelaga) a demandé cet après-midi au gouvernement conservateur de s’engager dès maintenant à renouveler la Stratégie de partenariats de lutte contre l’itinérance (SPLI) lors de son échéance en 2014.

«J'aimerais aujourd'hui rendre hommage à un ami disparu, a débuté la députée. Roger Rondeau avait une imagination débordante. Il était un photographe hors pair, cultivait des rosiers miniatures, et même des bonsaïs.»

«Or, quelques années avant sa mort, Roger était devenu itinérant, a-t-elle poursuivi. Est-ce que votre image de lui vient de changer en entendant ça? Si oui, pourquoi?»

«En ce temps des Fêtes qui approche, pensez aux Roger de ce monde. Et si vous êtes un député ou un ministre conservateur, sachez à quel point il est important de renouveler la SPLI en 2014... et d'indexer son budget, voire même l'augmenter!»

Mme Boutin-Sweet a conclu son intervention en rappelant qu’environ 300 000 personnes étaient présentement en situation d’itinérance au Canada. «Se retrouver dans la rue, ça peut arriver à n'importe qui», a-t-elle terminé.

-30-