STEPHEN HARPER DOIT TENIR SA PROMESSE EN MATIÈRE D’AVORTEMENT

Le Premier ministre doit rappeler à l’ordre ses députés qui veulent relancer le débat
OTTAWA – Le caucus des femmes du NPD dénonce vivement la façon sournoise employée par les conservateurs de Stephen Harper pour rouvrir le débat sur l’avortement.
Une motion déposée par un député conservateur d’arrière-ban sur la définition légale de l’être humain sera soumise au vote aujourd’hui au Parlement.
« Cette procédure est hypocrite. Stephen Harper jure qu’il ne veut pas rouvrir le débat, mais il laisse ses députés déposer des motions comme celle-là. Pour nous, cela ne fait aucun doute : cette motion vise à rouvrir le débat sur l’avortement, et c’est carrément inacceptable », a dénoncé Niki Ashton, la porte-parole du NPD en matière de condition féminine.
Le NPD s'est toujours battu pour l’égalité des sexes et a constamment défendu le libre choix des femmes en matière d’avortement. Nous poursuivrons notre lutte afin de protéger les droits des femmes et nous continuerons à tenir tête à l’hypocrisie des conservateurs.
« Les femmes ont le droit de choisir. Elles se sont battues afin d’obtenir ces droits, et nous devons respecter ces acquis. Au lieu de se cacher derrière ses députés d’arrière-ban pour rouvrir un débat dont personne ne veut, le premier ministre doit dire haut et fort que les femmes ont le droit de choisir », a pour sa part affirmé la présidente du caucus des femmes, Djaouida Sellah.
-30-
Pour de plus amples renseignements :
Youssef Amane, attaché de presse du caucus, 613-222-6993 ou youssef.amane@parl.gc.ca