STEPHEN HARPER DOIT FAIRE DU RÊVE DE SHANNEN UNE RÉALITÉ

Le NPD exige que les écoles des Premières Nations reçoivent un financement équivalent à celui des systèmes provinciaux 

OTTAWA – Le NPD a décidé de s’attaquer au problème de l’éducation des Premières Nations en présentant aujourd'hui une motion exhortant le gouvernement à mettre fin à l’écart entre le financement des écoles des Premières Nations et celui des écoles des systèmes provinciaux. 

« Les étudiants des Premières Nations sont traités comme des citoyens de deuxième classe, s’est insurgée la chef du NPD, Nycole Turmel. Rien ne justifie que les étudiants autochtones reçoivent moins de la part du gouvernement que les autres étudiants. Stephen Harper est en train d’hypothéquer leur avenir. » 

Mme Turmel a souligné que le taux de diplomation des étudiants autochtones était deux fois moins élevé que celui des autres étudiants. Elle estime que le financement inadéquat des écoles des réserves est l’une des causes principales de cet écart. Les conservateurs de Stephen Harper maintiennent un plafond de financement punitif de 2 % pour les systèmes d’éducation des Premières Nations. 

« Il est inacceptable que, dans un pays aussi riche que le Canada, les enfants des Premières Nations ne puissent pas recevoir une éducation d'aussi bonne qualité que celle que les autres étudiants tiennent pour acquise », a ajouté Mme Turmel. 

La motion du NPD demande au gouvernement de reconnaître que les étudiants des Premières Nations ont un droit égal à une éducation de qualité. La motion demande également au gouvernement de travailler avec les chefs des Premières Nations pour élaborer un plan d’action afin que les étudiants des réserves aient accès des écoles bien financées et qui tiennent compte de leurs spécificités culturelles. 

« Depuis plusieurs années, les étudiants des Premières Nations entendent plusieurs promesses, mais ils attendent encore des résultats, a rappelé le député Jonathan Genest-Jourdain (Manicouagan) qui a déposé cette motion. Notre motion présente un plan d’action concret pour offrir aux étudiants des Premières Nations l’éducation à laquelle ils ont droit. »  

-30- 

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Karl Bélanger, attaché de presse principal, 613-720-6463 ou Karl.Belanger@parl.gc.ca