Question posée le 31 janvier 2012, dans le cadre du débat sur la Loi sur les régimes de pension agréés collectifs

Mme Marjolaine Boutin-Sweet (Hochelaga, NPD): Monsieur le Président, on a dit à plusieurs reprises qu'on trouvait que le plan était plein de bonnes intentions mais qu'il avait un immense problème: il est basé sur le marché boursier. On a vu, durant les dernières années, les fluctuations, les pertes et l'effondrement des marchés. C'est donc très risqué.

Que va dire le gouvernement à une femme de ma circonscription d'Hochelaga qui a toutes les peines du monde à faire des épargnes et qui perd jusqu'à 10 p. 100 de ses revenus? Cela peut déterminer si on peut faire l'épicerie une semaine ou non.