NPD : LA FERMETURE DE NEUF BUREAUX NUIRA AUX ANCIENS COMBATTANTS ET À LEUR FAMILLE

OTTAWA – Le porte-parole de l’opposition pour les anciens combattants, Peter Stoffer (Sackville-Eastern Shore), a fustigé le gouvernement conservateur aujourd’hui concernant sa décision de fermer neuf bureaux de districts d’Anciens Combattants Canada (ACC) un peu partout au pays. Il était accompagné d’Yvan Thauvette, président national du syndicat des employé-e-s des Anciens combattants et d’autres représentants du personnel afin d’exposer les répercussions qu’auront ces fermetures.
« Au cours de ma visite à Charlottetown la semaine dernière, des employés d’ACC m’ont avisé que le gouvernement fédéral fermait le bureau de district de Charlottetown parce qu’ils avaient “trop efficacement” fait leur travail et que les anciens combattants étaient trop nombreux à se procurer des services auprès de leur bureau, a affirmé M. Stoffer. Ils ont reçu la directive de diriger plus fréquemment les anciens combattants vers le service téléphonique gratuit et le site Internet. »
Le NPD s’oppose à ces coupes irréfléchies dans les services. Plusieurs anciens combattants et anciens agents de la GRC ont des besoins complexes qui ne peuvent pas être traités par téléphone ou sur Internet. Ces individus ont besoin d’une assistance personnalisée de la part des employés d’ACC.
M. Stoffer a souligné que les neuf bureaux de districts visés par la fermeture sont : Sydney, Charlottetown, Corner Brook, Windsor, Thunder Bay, Brandon, Saskatoon, Kelowna et Prince George. Dans la plupart des cas, les anciens combattants devront effectuer de longs déplacements afin d’obtenir les services dont ils ont tant besoin.
« La semaine dernière, lors de l’assemblée publique de Saskatoon, l’ombudsman des anciens combattants a assuré que les compressions budgétaires n’affecteraient pas la qualité des soins, a conclu M. Stoffer. Je ne suis pas d’accord. Chaque fois que vous éliminez un service direct à la population, vous diminuez la qualité des soins offerts aux anciens combattants, aux anciens agents de la GRC et à leur famille. »
« Nous exercerons des pressions sur le gouvernement fédéral pour que ces bureaux de districts demeurent ouverts. »
-30-
Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Peter Stoffer au 613-995-5822.
Sally Housser, attachée de presse : 613-222-5997 ou sally.housser@parl.gc.ca