MARJOLAINE BOUTIN-SWEET SE JOINT AU FRAPRU POUR PRÉSENTER UNE PÉTITION EN FAVEUR DU LOGEMENT SOCIAL

Le gouvernement fédéral doit maintenir les subventions aux logements sociaux sans quoi il compromettra leur accessibilité, estime la députée néo-démocrate
MONTRÉAL — La porte-parole de l’opposition officielle en matière de logement Marjolaine Boutin-Sweet (Hochelaga) était aux côtés du Front d’action populaire en réaménagement urbain (FRAPRU) pour présenter les résultats d’une importante campagne de pétitions demandant au gouvernement fédéral de maintenir les subventions accordées aux logements sociaux.
«Les politiques budgétaires du gouvernement conservateur remettent en question des années de travail pour améliorer le sort de nombreuses familles à faible revenu, dénonce Mme Boutin-Sweet. Le gouvernement va de l’avant sans même discuter avec ceux qui seront touchés par ces compressions.»
Le NPD a déposé un projet de loi visant l’adoption d’une stratégie pancanadienne sur le logement. Ce projet de loi contribuerait à amortir la hausse du prix des logements en favorisant une plus grande disponibilité. «Ce que nous voulons mettre en place, ce sont des incitatifs qui permettraient la construction de davantage de logements sociaux, explique Mme Boutin-Sweet. On veut aussi s’assurer que chaque personne puisse avoir accès à un toit, notamment celles qui seraient plus susceptibles de s’en voir refuser un. Il s’agirait d’un pas dans la bonne direction pour le logement abordable et pour mettre fin à l’itinérance.»
Le projet de loi du NPD obligerait également le gouvernement fédéral à procéder à des consultations auprès des organismes du domaine de l’habitation, des communautés autochtones, ainsi qu’auprès des gouvernements provinciaux, territoriaux et municipaux.
Rappelons que le Canada est toujours le seul pays du G8 à ne pas avoir de stratégie nationale en matière de logement. Entre 150 000 et 300 000 Canadiens vivent dans la rue et environ 1,5 million de ménages ne sont pas logés convenablement.
-30-
Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :
David Patry, attaché de presse, Service au caucus du Québec 514-238-8240 ou david.patry@parl.gc.ca