Marjolaine Boutin-Sweet exige la restauration de la subvention fédérale au RAPSIM

La députée participera aujourd’hui à une manifestation en soutien à cet important organisme communautaire montréalais

MONTRÉAL – La députée Marjolaine Boutin-Sweet (Hochelaga) participera aujourd’hui à une manifestation devant le complexe Guy-Favreau pour exprimer son soutien au Réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM), dont la subvention annuelle de 80 000$ a été annulée sans explication par les conservateurs.

«Il est incompréhensible que le gouvernement conservateur refuse une subvention si importante à un organisme crucial comme celui-là, dit Mme Boutin-Sweet. Le RAPSIM fait du travail formidable sur le territoire montréalais depuis de nombreuses années. Lui retirer son financement, c’est punir les plus démunis de notre société.»

Afin de boucler son budget 2012-2014, le RAPSIM a récemment demandé à la ministre des Ressources humaines, Diane Finley, de renouveler une subvention annuelle dans le cadre de la Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance (SPLI). Malgré un avis favorable de l’Agence de la santé et des services sociaux de Montréal et d’un comité conjoint fédéral-provincial, la demande a été refusée sans explication. « En prenant cette décision, la ministre nie le droit du Québec à déterminer ses priorités d’actions en matière de lutte contre l’Itinérance. Cette situation est tout à fait inacceptable!» déclare la députée d’Hochelaga.

La manifestation à laquelle participera Mme Boutin-Sweet aujourd’hui réunira plus de 90 organismes venus démontrer leur appui au RAPSIM dans ce dossier. «J’invite le gouvernement conservateur à écouter ce que les intervenants qualifiés ont à dire sur le sujet et à faire preuve d’humanisme, pour une fois», termine la députée.

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

David Patry, attaché de presse, Service au caucus du Québec 514-238-8240
ou david.patry@parl.gc.ca