MARJOLAINE BOUTIN-SWEET DÉNONCE LE MANQUE DE TRANSPARENCE DU GOUVERNEMENT HARPER

Le gouvernement bâillonne ceux qui refusent de marcher à son pas, dénonce la députée 

OTTAWA — La députée Marjolaine Boutin-Sweet (Hochelaga) a dénoncé aujourd’hui à la Chambre des communes le manque de transparence dont fait preuve le gouvernement Harper, qui voudrait faire siéger les comités parlementaires à huis clos afin d’empêcher les citoyens et les journalistes de voir ce qui s’y passe.  

Citant le mépris affiché par le gouvernement au cours de la session parlementaire qui s’est terminée aujourd’hui, Mme Boutin-Sweet a indiqué que les conservateurs ne sont ni ouverts, ni transparents. «Le Bureau du premier ministre est plus que jamais déterminé à bâillonner tous ceux qui osent s’opposer à lui, a-t-elle dit. Il a muselé les banquettes-arrières de cette Chambre et veut maintenant que les rencontres des comités se déroulent à l’abri des regards». 

Pourtant, le premier ministre décriait lui-même les huis clos il y a quelques années, a indiqué Mme Boutin-Sweet. «Je crois qu’il est dans le meilleur intérêt du public que l’information soit disponible. Cela aura un impact sur qui sera élu, et sur la qualité du gouvernement», disait Stephen Harper à l’époque. 

«En 1995, le premier ministre Harper est venu à Ottawa pour changer les choses, mais c’est Ottawa qui l’a changé», a ainsi illustré Mme Boutin-Sweet. 

-30-

 

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :

David Patry, attaché de presse, Service au caucus du Québec 514-238-8240 ou david.patry@parl.gc.ca