LES PENSIONS DOIVENT ÊTRE PROTÉGÉES LORS D’UNE FAILLITE, SELON NYCOLE TURMEL

Un projet de loi du NPD ferait des travailleurs des créanciers prioritaires 

DONNACONA Alors que l’économie chancelante menace la qualité de vie de milliers de Canadiens, le NPD continue à défendre les familles du pays en demandant au gouvernement d’adopter son projet de loi visant à protéger les pensions de retraite lors d’une faillite d’entreprise, a souligné aujourd’hui la chef Nycole Turmel. 

« Les travailleurs qui ont cotisé à des régimes de retraite durant une importante partie de leur vie active doivent être prioritairement protégés si leur entreprise fait faillite », a-t-elle soutenu à la suite d’une rencontre avec des retraités de l’usine AbitibiBowater (aujourd’hui Produits forestiers Résolu) de Donnacona, fermée l’an dernier. 

Actuellement, une personne retraitée depuis 10 ans et qui a travaillé pour une entreprise pendant 30 ans peut soudainement voir ses prestations réduites de 40% simplement parce que son ancien employeur a fait faillite, a ajouté la députée Élaine Michaud (Portneuf-Jacques-Cartier). Cela est inacceptable et la loi doit être changée », 

Le gouvernement devrait aussi renforcer au plus vite le Régime de pensions du Canada, une mesure qui serait beaucoup plus en phase avec les besoins réels des familles que les Régimes de pension agréés collectifs annoncés l’automne dernier par les conservateurs. 

« Plutôt que de laisser les banquiers décider de ce qui est bon ou non pour la retraite de nos concitoyens, on devrait bonifier le régime public pour répondre aux besoins de la population, a plaidé la chef du NPD. Nous travaillerons fort au cours des prochains mois afin d’amener le gouvernement à revoir sa position. » 

« En 2011, les Québécoises et les Québécois ont actionné les roues du changement. Ils ne veulent pas revenir en arrière et renouer avec les même vieux débats et scandales, a insisté la chef. En travaillant ensemble, nous parviendrons à vaincre les conservateurs en 2015 et à offrir un meilleur avenir aux familles québécoises. » 

-30-


Pour de plus amples renseignements, veuillez joindre :
Michel Thisdel, attaché de presse, Service au caucus du Québec
418 930-7483 ou michel.thisdel@parl.gc.ca