LES CONSERVATEURS ONT ABANDONNÉ LA LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ

Selon le rapport de Campagne 2000, un enfant sur sept vit toujours dans la pauvreté au Canada
OTTAWA — En vingt-trois années, aucun progrès n’a été accompli dans la lutte contre la pauvreté des enfants. Aucune mesure n’a été prise pour sortir les familles de la pauvreté. Le NPD presse maintenant les conservateurs à mettre de côté leur idéologie irresponsable et à adopter les recommandations de Campagne 2000.
« Le gouvernement se targue de sa soi-disant reprise économique, mais en réalité, un enfant sur sept vit toujours dans la pauvreté, a affirmé la porte-parole du NPD en matière de ressources humaines et de développement des compétences, Chris Charlton (Hamilton Mountain). Leur plan d’action ne prévoit aucune mesure pour venir en aide aux enfants. La lutte contre la pauvreté devrait être au centre de tous les plans de reprise économique. »
« En 1989, les députés se sont unanimement engagés à éliminer la pauvreté avant l’an 2000. Nous sommes maintenant en 2012 et nous attendons toujours qu’une stratégie claire pour éliminer la pauvreté voie le jour. Les gouvernements précédents n’en avait manifestement pas la volonté politique », ajoute-t-elle.
Selon un rapport de 2012 de Campagne 2000 portant sur la pauvreté des enfants et des familles au Canada, un enfant sur sept vit toujours dans la pauvreté. Sans une stratégie nationale de lutte contre la pauvreté, les niveaux de pauvreté au Canada continueront d’augmenter, compromettant l’avenir économique des générations futures.
« Les conservateurs se vantent de leur bilan sur le plan économique. Mais quand on les regarde rester les bras croisés dans cette lutte contre la pauvreté, une réalité qui coûte 72 milliards $ annuellement au Canada, on se rend bien compte qu’ils n’ont pas de quoi être fiers », a ajouté Marjolaine Boutin-Sweet, porte-parole adjointe en matière de ressources humaines et de développement des compétences (Hochelaga). 
– 30 –