LES CHANGEMENTS AU PROGRAMME DES TRAVAILLEURS ÉTRANGERS TEMPORAIRES DÉMONTRENT UN MANQUE DE VIGILANCE

Les changements au PTET entraîneront des pertes d’emplois et des baisses de salaires

OTTAWA – Alors que des millions de Canadiens sont sans travail, les changements proposés par les conservateurs au Programme des travailleurs étrangers temporaires (PTET) pourraient permettre aux employeurs d’embaucher des travailleurs étrangers sans devoir d’abord s’assurer qu’aucun travailleur canadien n’est disponible. Ces changements menacent les droits des travailleurs canadiens, et auront de sévères répercussions sur l’économie canadienne.

Les dangereux changements proposés au PTET ont un impact direct sur l’économie canadienne, selon la porte-parole du NPD en matière de ressources humaines et de développement des compétences, Chris Charlton (Hamilton Mountain). « Les employés de Service Canada, déjà débordés, devront approuver les nouvelles demandes dans un délai de 10 jours, au lieu de pouvoir procéder aux mécanismes de contrôle et de vigilance adéquats. Nous ne saurons pas si les employeurs ont fait toutes les démarches nécessaires pour s’assurer qu’aucun Canadien n’était disponible. »

« Ces changements sont une exploitation des travailleurs étrangers, purement et simplement. En permettant aux employeurs de leur verser des salaires 15 % plus bas que le prix courant, les conservateurs permettent l’exploitation de ces derniers et la dévaluation de leur travail, s’est indigné Jinny Sims (Newton – Delta Nord), porte-parole du NPD en matière de citoyenneté, d’immigration et de multiculturalisme. Ces changements signifient que les salaires vont baisser pour tout le monde. »

Les nouvelles règles exigent que les demandes de PTET soient traitées par Service Canada à l’intérieur de 10 jours ouvrables. Cela ne laisse aucune place à une surveillance adéquate pour les travailleurs non canadiens, et ne résout pas les problèmes des programmes de formations pour aider les Canadiens à occuper des emplois spécialisés.

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Jesse Brady, attaché de presse du caucus, 613-720-6400 ou jesse.brady@parl.gc.ca.