Le NPD souligne le dixième anniversaire du mariage gai au Canada

OTTAWA – Le caucus néo-démocrate est heureux de souligner le 10e anniversaire du premier mariage gai légalement reconnu au Canada.

« Nous devons profiter de cette occasion pour remercier les organisations communautaires, les avocats et les braves couples qui se sont battus devant les tribunaux pour que les couples homosexuels ne soient plus lésés dans leurs droits au mariage, a affirmé le porte-parole du NPD en matière de lesbiennes, gais, bisexuels et transgenres, Randall Garrison (Esquimalt – Juan de Fuca). Nous devons également reconnaître le rôle progressiste qu’ont joué les tribunaux alors que la plupart des politiciens n’osaient pas passer à l’action. »

En 2003, la Cour d’appel de l’Ontario confirmait que les lois canadiennes qui interdisaient le mariage entre homosexuels violaient les dispositions de l’article 15 de la Charte canadienne des droits et libertés. Ce n’est que le 20 juillet 2005, après de longs délais au Parlement, que les homosexuels de partout au Canada ont pu jouir enfin des mêmes droits que tous les autres Canadiens.

Le NPD défend depuis longtemps les droits de la communauté LGBT au Canada. « Le NPD croit en l’égalité pour tous. Nous sommes fiers d’avoir eu des députés homosexuels au sein de notre caucus depuis l'annonce de Svend Robinson, en 1988. Aujourd’hui, nous avons cinq députés ouvertement gais au sein de notre caucus et ils poursuivent la lutte pour l’égalité de la communauté LGBT », a ajouté M. Garrison.