LE NPD SE MOBILISE DANS HOCHELAGA POUR PROTÉGER LES BÉLUGAS DU SAINT-LAURENT

MONTRÉAL – Plusieurs bénévoles ont joint l’équipe de la députée Marjolaine Boutin-Sweet (Hochelaga) le samedi 18 octobre dernier pour exiger que le gouvernement conservateur protège les bélugas et la faune du fleuve Saint-Laurent.

Si le projet à Gros-Cacouna va de l’avant, du pétrole non transformé y sera transporté, en plein cœur de la pouponnière des bélugas et d’une multitude d’aires protégées dans l’estuaire du Saint-Laurent, un secteur reconnu pour sa biodiversité. Malgré le danger pour ces animaux, le gouvernement fait la sourde oreille.

« Même si c’est à plus de 400 kilomètres, les gens d’Hochelaga suivent le dossier de près et sont inquiets. Le projet de port pétrolier à Cacouna risque d’avoir des conséquences désastreuses pour les bélugas, une espèce en péril, et pour la faune du Saint-Laurent en cas de déversement, sans compter qu’il ne créera pratiquement pas d’avantage économique pour le Québec », a déclaré Marjolaine Boutin-Sweet.

Plusieurs personnes ont joint leur voix à celle du NPD pour demander au gouvernement du Canada un moratoire pour tous travaux au large de Cacouna, afin de garantir un environnement naturel intact aux bélugas. Marjolaine Boutin-Sweet et son équipe promettent de continuer de parler de ce dossier avec les gens de la circonscription durant leurs activités de porte-à-porte cet automne.

-30-