LE NPD PROPOSE UNE STRATÉGIE NATIONALE D’HABITATION

Marjolaine Boutin-Sweet appuie le projet de loi visant à assurer aux Canadiens un logement sûr, adéquat, accessible et abordable 

MONTRÉAL — Les problèmes de logement étant de plus en plus criants un peu partout au Québec, la députée néo-démocrate Marjolaine Boutin-Sweet (Hochelaga) appuie le projet de loi visant à assurer aux Canadiens un logement sûr, adéquat, accessible et abordable, déposé aujourd’hui à la Chambre des communes par la critique de l’opposition officielle en matière de logement, Marie-Claude Morin (Saint-Hyacinthe--Bagot). 

«Ce projet de loi revêt une importance particulière pour moi, mais surtout pour plusieurs résidants de ma circonscription, a déclaré Mme Boutin-Sweet. Pas besoin de chercher très longtemps pour comprendre que les problèmes d’accessibilité au logement sont criants dans Hochelaga. Je ne peux faire autrement que d’appuyer cette initiative qui encouragerait fortement la construction de logements sociaux.» 

Le projet de loi propose d’établir une stratégie nationale relative à l’habitation de manière à garantir le droit au logement, tel que prévu par de multiples traités internationaux relatifs aux droits de la personne ayant été ratifiés par le Canada. 

«La stratégie que nous voulons mettre en place prévoit des mécanismes de concertation entre le gouvernement et les provinces, les municipalités, les collectivités autochtones et les fournisseurs de logements des secteurs privé et à but non lucratif afin de favoriser une plus grande disponibilité des logements sûrs, adéquats, accessibles et abordables pour tous les Canadiens peu importe leur condition», indique de son côté Marie-Claude Morin. 

La stratégie du NPD prévoit que le Québec, ayant ratifié le Pacte international relatif aux droits économiques, sociaux et culturels, puisse utiliser les avantages découlant de la mise en œuvre d’une stratégie nationale dans le cadre de ses propres programmes en matière d’habitation. 

«Le NPD se bat depuis des décennies pour faire respecter le droit au logement et pourtant, la situation est toujours aussi préoccupante, s’est indignée Mme Boutin-Sweet. Il est grand temps que le gouvernement enlève ses œillères et respecte ses engagement internationaux.», conclut-elle.

-30- 

Pour de plus amples renseignements, veuillez contacter :

David Patry, attaché de presse, Service au caucus du Québec 514-238-8240 ou david.patry@parl.gc.ca