LE NPD EXHORTE LA MINISTRE BERGEN À OCTROYER ADÉQUATEMENT LES FONDS DE LA SPLI

MONTRÉAL -- Le gouvernement conservateur doit octroyer sans délai le financement de plus de 3M$ pour la lutte contre l’itinérance à Montréal qui dort dans ses coffres, estime la porte-parole du NPD en matière de logement, Marjolaine Boutin-Sweet (Hochelaga).

«Les organismes communautaires ont un besoin pressant d’un financement stable et prévisible pour faire leur travail dans la communauté, a expliqué Mme Boutin-Sweet. Pourtant, les conservateurs se traînent les pieds: non seulement ont-ils coupé plus de 12 millions de dollars du budget de la SPLI, mais maintenant ils retardent en plus la distribution de fonds essentiels à Montréal et ailleurs au Québec.»

La députée fait ainsi écho au Réseau d’aide aux personnes seules et itinérantes de Montréal (RAPSIM) qui a dénoncé la situation actuelle. Malgré les promesses conservatrices, des modifications tardives aux modalités de la SPLI mettent en péril les subventions versées à de nombreux organismes venant en aide aux sans-abris.

«Cette situation ne peut pas perdurer. Je lance donc un appel à la ministre d’État au Développement social, Candice Bergen. Retroussez-vous les manches! Octroyez immédiatement les quelque trois millions de dollars qui dorment dans vos coffres et qui sont dédiés à Montréal. Il est impératif que nos organismes reçoivent le soutien nécessaire maintenant pour continuer leur excellent travail», a lancé Mme Boutin-Sweet. 

-30-