LE NPD DEMANDE À LA MINISTRE FINLEY DE REVENIR SUR SA DÉCISION DE COUPER LE FINANCEMENT DE WAPIKONI MOBILE

MONTRÉAL – Le NPD demande l’intervention immédiate de la ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences du Canada, Diane Finley, afin d’annuler les compressions de 490 000$ dans le financement de Wapikoni mobile.

Au cours de ses sept ans d’existence, Wapikoni a permis de rejoindre plus de 2 000 jeunes autochtones à travers 19 communautés au Québec et de produire plus de 600 films et productions musicales. Les créations ont été diffusées en Europe, en Asie et dans les Amériques. Quarante prix de festivals nationaux et internationaux ont été décernés aux créateurs de Wapikoni.

« Je demande aujourd’hui à la ministre Finley de revenir sur sa décision de couper le financement de ce projet qui a fait ses preuves dans plusieurs communautés depuis sa fondation », a affirmé Marjolaine Boutin-Sweet, députée d’Hochelaga et porte-parole de l’opposition officielle en matière de Développement des compétences. « Nous espérons que la ministre se rendra compte de l’importance de Wapikoni pour les jeunes autochtones et qu’elle annoncera dès maintenant le rétablissement de cette subvention. »

La décision de la ministre survient alors que le projet est reconnu comme étant un succès. « Il est déplorable de voir la ministre freiner le financement d'un projet reconnu dans les communautés et dont l'impact positif est avéré », a ajouté Jonathan Genest-Jourdain, député de Manicouagan et porte-parole adjoint du NPD en matière d’affaires autochtones. « Le gouvernement devrait encourager le développement de projets comme Wapikoni, et non les restreindre. »

-30-

Pour de plus amples informations, veuillez contacter:
La ligne médiatique du Québec : 613-996-8293