LE NPD DÉFENDRA HAUT ET FORT LE DROIT DES FEMMES DE CHOISIR

Le parti exhorte tous les parlementaires à rejeter la motion conservatrice visant à rouvrir le débat sur l’avortement.

OTTAWA – À l’approche d’un vote qui aura lieu mercredi sur une motion des conservateurs visant à rouvrir le débat sur l’avortement, les néo-démocrates réitèrent leur engagement à protéger le droit de choisir des femmes, ainsi que leur droit à des services d’avortement accessibles et sécuritaires.

« Le NPD est le seul parti qui votera unanimement contre la motion conservatrice. Les femmes canadiennes se sont battues avec détermination et courage afin d’obtenir le droit à l’avortement et nous devons respecter cet important acquis de notre société », a déclaré la porte-parole du NDP en matière de condition féminine, Niki Ashton (Churchill).

Après avoir promis qu’il ne referait pas le débat sur l’avortement, l’un des députés conservateurs d’arrière-ban, Stephen Woodworth, a présenté une motion visant à revoir la définition légale d’un être humain.

« La Cour suprême a clairement déterminé que limiter l’accès à l’avortement serait inconstitutionnel. La question de l’avortement doit demeurer une décision qui se prend entre une femme et son médecin, sans ingérence extérieure », a ajouté Mme Ashton.

« Lorsqu’il est question d’égalité des sexes, ce gouvernement a un bilan lamentable, que ce soit en matière d’équité salariale, d’aide internationale au développement ou encore d’accès à l’assurance-emploi, a ajouté la députée néo-démocrate Françoise Boivin (Gatineau).  Nous exhortons aujourd’hui les conservateurs à voter contre cette motion qui ferait régresser le pays au chapitre des droits des femmes. »

– 30 –