La ville célèbre Jack Layton

Journal de Montréal - 22 août 2012

Les citoyens ont été nombreux à se rendre au square Nathan Phillips devant l'hôtel de ville de Toronto, mercredi, pour rendre hommage à Jack Layton, décédé il y a un an. À Montréal, c’est au Bobard que des sympathisants ont souligné le triste anniversaire.

Sur un mur de l'hôtel de ville de Toronto, des centaines de messages ont été écrits à la craie. M. Layton a passé 18 ans comme conseiller municipal dans la Ville Reine avant de faire le saut sur la scène politique fédérale.

Les messages en français et en anglais se sont 'entremêlés.

«Je me souviens. Merci», «Merci Jack d'avoir été une source d'espoir au Québec», «You are Missed (Tu nous manques)», «Merci Jack pour nous avoir montré le droit chemin» et «A true leader who cared for the people. Thank you Jack. God bless (Un vrai chef qui avait les gens à cœur. Merci Jack. Que Dieu te bénisse)», peut-on lire, notamment.

Le maire de Toronto, Rob Ford, qui a siégé aux côtés de M. Layton à l'hôtel de ville lorsqu'il était conseiller municipal, a lui aussi voulu rendre hommage à l'ancien politicien torontois.

«Il m'a enseigné l'importance de tenir son bout, de respecter ses convictions et de croire dans nos institutions», a souligné M. Ford.

Le nouveau chef du NPD, Thomas Mulcair, qui était dans la foule au square Nathan Phillips, a qualifié l’événement de «commémoration d’un être extraordinaire qui a apporté de grands messages d’optimisme aux politiques canadiennes et à la population en générale».

«Nous voulons construire sur ce message d’espoir», a-t-il ajouté.

Ambiance festive à Montréal

À Montréal, environ 200 personnes se sont rassemblées mercredi soir aux Bobards, pour rendre hommage à leur façon à l’ancien chef du NPD.

Un des attachés de presse du NPD David Patry a parlé d’une ambiance festive. «On voulait ça à l’image de Jack Layton», a-t-il souligné, parlant d’une soirée où tout le monde a pris une bière pour rendre hommage à l’homme qu’était Jack Layton ainsi qu’aux valeurs qu’il défendait.

Plusieurs députés de Montréal et de la région assistaient à l’activité, qui a eu lieu entre 18h et 20h : les députés Pierre Nantel, Sadia Groguhé, Laurin Lui, Paulina Ayala, ou encore Marjolaine Boutin-Sweet.

Cette dernière, qui représente Hochelaga, avait convié ses citoyens à souligner avec elle le premier anniversaire du décès de chef néo-démocrate. «Jack Layton a inspiré un bon nombre de ses concitoyens et moi-même, et ce, peu importe leur allégeance politique, a dit Mme Boutin-Sweet dans un communiqué. Profitons de ce moment pour nous remémorer son héritage.»

Le Canada se souvient

Partout au pays, des cérémonies de commémoration se sont déroulées pour commémorer le départ de Jack Layton, emporté par le cancer, en août 2011.

Selon Nycole Turmel, qui a pris la relève à la tête du parti après le décès de son chef, pour Jack Layton, l’homme prenait toujours le dessus sur le politicien. «Plusieurs députés m’ont dit que lorsqu’ils avaient traversé des périodes difficiles sur le plan personnel, peu importe leur parti politique, Jack n’hésitait pas à traverser la chambre et à leur demander “Comment ça va?”», a dit Mme Turmel qui prononçait un discours sur la colline parlementaire à Ottawa mercredi.