LA PORTE-PAROLE DU NPD EN MATIÈRE DE LOGEMENT EN VISITE À CHIBOUGAMAU

Chibougamau — La porte-parole de l’opposition officielle en matière de logement, Marjolaine Boutin-Sweet (Hochelaga) était de passage à Chibougamau, jeudi, dans le cadre de sa tournée canadienne, afin de rencontrer des groupes communautaires, des élus et des leaders Cris, pour connaître leurs préoccupations sur la situation du logement dans la région.

«L’accès à un logement convenable et abordable est un droit fondamental, auquel le Canada s’est engagé à l’international et que le gouvernement doit promouvoir et protéger », a affirmé Mme Boutin-Sweet.

La députée, qui accompagnait le Chef du NPD, Thomas Mulcair et le député Romeo Saganash (Abitibi—Baie-James—Nunavik—Eeyou), a aussi profité de son passage dans la région pour faire la promotion de la motion qu’elle a récemment déposée à la Chambre des communes, afin de demander au gouvernement fédéral de bonifier l’investissement fédéral dans le logement social.

Elle a rappelé que 260 000 ménages québécois auraient actuellement besoin d’un logement subventionné. Or, le dernier budget fédéral du gouvernement conservateur n’y a réservé aucune somme. Pire: les subventions déjà octroyées pour les logements sociaux existants n’ont pas été renouvelées et rien n’indique que les conservateurs ont l’intention de s’occuper du problème.

«Du nord au sud de ma circonscription, la crise du logement sévit et a un impact négatif sur la qualité de vie des citoyens. Il faut agir pour régler cette situation et il faut que des mesures soient mises en place rapidement par les divers paliers gouvernementaux. La situation a trop duré.», a pour sa part constaté le député Saganash.

Dans la prochaine année, Mme Boutin-Sweet parcourra le pays afin de consulter la population au sujet du logement, ce qui inspirera la stratégie pancanadienne du NPD pour le droit au logement.

– 30 –