LA MOTION DU NPD OUVRIRAIT LE PARLEMENT AUX CANADIENS

50 000 signatures déclencheraient un débat à la Chambre des communes 

OTTAWA – Les députés du NPD Kennedy Stewart (Burnaby-Douglas) et Alexandrine Latendresse, porte-parole adjointe en matière de réforme démocratique ( Louis-Saint-Laurent) ont annoncé aujourd’hui la tenue d’un débat sur une motion qui ouvrirait le Parlement à tous les Canadiens en modernisant le processus de pétitions. 

La motion suggère de permettre la présentation de pétitions électroniques certifiées, dont la signature, par 50 000 personnes ou plus, obligerait le Parlement à débattre de l’enjeu en question durant une heure. 

« On assiste actuellement à un déclin de la participation démocratique, qui se voit entre autres dans le taux de participation aux élections de plus en plus bas et dans la diminution du niveau d’engagement social. Il s’agit d’une tendance inquiétante à laquelle le gouvernement doit s’attaquer, a expliqué M. Stewart. Un processus de pétitions moderne permettrait d’avoir un dialogue sur les enjeux les plus importants, à la Chambre des communes. » 

« Un processus similaire a été implanté au Royaume-Uni, et le système présenté dans cette motion s’inspire des meilleurs exemples provenant des expériences provinciales, nationales et internationales », a ajouté M. Stewart. 

« L’idée que les Canadiens, et particulièrement les jeunes, puissent utiliser les pétitions en ligne pour participer au processus démocratique du Canada me plaît beaucoup, a déclaré Mme Latendresse. Le Parlement appartient aux Canadiens. Les pétitions en ligne sont utilisées de manière très productive à l’Assemblée nationale du Québec, et il est plus important que jamais d’utiliser toutes les ressources possibles pour que les débats à Ottawa reflètent les priorités des citoyens. Grâce au système que nous proposons, les gens pourront avoir une véritable influence au Parlement avec quelques clics de souris. » 

- 30 -

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Jesse Brady, attaché de presse, 613-720-6400 ou jesse.brady@parl.gc.ca