LA DÉPUTÉE D’HOCHELAGA PARRAINE UNE PÉTITION CITOYENNE DEMANDANT AU PORT D’ÉTUDIER DIFFÉRENTES OPTIONS CONCERNANT LE NOUVEL ACCÈS ROUTIER

 Montréal – Marjolaine Boutin-Sweet, députée fédérale de Hochelaga parraine une pétition lancée par un regroupement citoyen de sa circonscription demandant au ministre des Transports ainsi qu’aux autorités portuaires, d’élaborer d’autres options quant à la construction du futur viaduc qui serait situé sur la rue Notre-Dame Est et qui servirait aux camions transitant par le Port de Montréal.

 « Par ses activités, le Port de Montréal est un acteur économique très important pour la grande région de Montréal. Le projet d’accès routier doit être considéré sous tous ses aspects, car son impact sur les quartiers riverains est considérable», explique Paule Dufour, l’une des représentantes du regroupement citoyen. « Il faut trouver la meilleure option pour la construction de cet accès routier en tenant compte de l’avis des citoyens et de leurs intérêts. L’emplacement actuel suscite beaucoup d’inquiétudes chez les riverains.», rajoute Amélie Desnoyers, coauteure de la pétition.

 Il faut rappeler que le tracé actuel du prochain viaduc serait construit à moins de 100 mètres d’un quartier résidentiel et du Centre de soins prolongés Grace Dart.

 « En parrainant cette pétition, nous demandons aux autorités portuaires de soumettre à la population d’autres possibilités pour le tracé de la route qu’utiliseraient les camionneurs provenant du Port de Montréal », souligne Marjolaine Boutin-Sweet, députée fédérale d’Hochelaga.

 Afin d’élargir les options pouvant être considérées, la députée fédérale propose de demander au gouvernement fédéral de se porter acquéreur des terrains non publics du secteur afin de consolider les terrains gérés par le Port de Montréal au sud de la rue Notre-Dame Est.

 « Nous n’avons pas une seconde chance de bien faire les choses. Nous allons suivre le dossier de près dans les prochaines semaines. Je suis certain que chaque intervenant dans ce dossier peut y trouver son compte », explique Alexandre Leduc, candidat élu d’Hochelaga-Maisonneuve à l’Assemblée nationale. «  Prenons le temps d’étudier toutes les options sur la table », conclut Marjolaine Boutin-Sweet.