La députée d’Hochelaga nommée whip en chef de l’opposition néo-démocrate

HOCHELAGA, MONTRÉAL - La députée fédérale d’Hochelaga, Marjolaine Boutin-Sweet agira comme whip du NPD. Le chef Thomas Mulcair en a fait l’annonce aujourd’hui, à l’occasion du dévoilement de la composition du cabinet fantôme de l’opposition néo-démocrate. La députée a également été désignée porte-parole du parti en matière de logement, un mandat important qu’elle détient depuis déjà trois ans.

« Je me sens privilégiée d’avoir été choisie pour occuper cette fonction. C’est une belle marque de confiance et j’ai remercié Thomas Mulcair quand il m’a appelé pour me proposer ce poste important. Ce sera un honneur de relever ce nouveau défi, avec la collaboration de mes collègues du caucus. » a indiqué Mme Boutin-Sweet.

Chaque parti représenté à la Chambre des communes possède son whip qui veille à ce que les députés assistent aux débats, à la Période de questions et participent aux votes. C’est aussi son rôle de maintenir la discipline au sein du caucus, d’attribuer les bureaux sur la Colline du Parlement et de désigner les membres des comités.

Marjolaine Boutin-Sweet jouie d’une excellente réputation au sein de la députation néo-démocrate. Elle a eu la charge de plusieurs dossiers durant son premier mandat, dont le développement des compétences, l’infrastructure et les collectivités, les personnes avec limitation fonctionnelle et le logement. Elle a également siégé à plusieurs comités parlementaires. Dans le nouveau cabinet fantôme, elle poursuivra son engagement de porte-parole en matière de logement. « Durant la dernière campagne, les libéraux ont fait beaucoup de promesses, mais leurs engagements en infrastructures sociales étaient flous. Le nouveau Ministre de la Famille, des Enfants et du Développement social doit préciser ce que son gouvernement entend faire pour éviter que des gens d’Hochelaga et de partout au pays se retrouvent à la rue. Les besoins sont criants et urgents. » a indiqué la députée d’Hochelaga. 

– 30 –