HARPER DOIT FAIRE DES SERVICES DE POLICE UNE PRIORITÉ : TURMEL

Le programme conservateur de mégas prisons n’aidera en rien les policiers de première ligne

OTTAWA – La chef du NPD, Nycole Turmel, a reproché aujourd’hui au gouvernement de Stephen Harper de ne pas avoir respecté sa promesse aux collectivités concernant l’embauche de policiers de première ligne pour patrouiller dans les rues.

Dans un discours prononcé devant la Fédération canadienne des municipalités, Mme Turmel a rappelé que le gouvernement fédéral devait faire preuve de leadership en ce qui concerne les services de police locaux. Elle a souligné qu’au cours des six dernières années, les conservateurs de Stephen Harper avaient échoué à cet égard.

« Les conservateurs sont tellement concentrés sur leur coûteux programme de prisons qu’ils n’ont pas respecté leur promesse d’embaucher 2 500 policiers de plus pour patrouiller dans nos rues », a déclaré Mme Turmel.

« Les municipalités et les collectivités à travers le Canada demandent l’aide du gouvernement fédéral pour assurer la sécurité de leurs rues. Au lieu d’imputer aux provinces des dépenses considérables pour les prisons, les conservateurs doivent intervenir et aider les collectivités à engager plus de policiers. »

Le gouvernement de Stephen Harper n’a pas tenu sa promesse faite en 2006 d’engager plus d’agents de la paix pour patrouiller dans les rues des collectivités et refuse de s’engager à fournir un financement à long terme qui servirait à engager de nouveaux policiers.

« Notre proposition est claire : rendre permanent le Fonds de recrutement de policiers, a expliqué Mme Turmel. Alors que les coûts des services policiers vont en s'accroissant, nous ne pouvons pas nous attendre à ce que les municipalités assument seules ce fardeau. Elles ne devraient pas avoir à le faire. Il est temps pour les conservateurs d'Ottawa de faire preuve de leadership. »

Mme Turmel a également dénoncé l’échec des conservateurs en ce qui concerne les infrastructures. Elle a rappelé qu’à la fin du Plan Chantiers Canada, en 2014, le gouvernement devrait s’engager à fournir aux villes du financement stable sur lequel elles pourront compter.

« Hier, le ministre conservateur a annoncé que les négociations pour cette entente allaient bientôt commencer. Il n’a pas encore annoncé de nouveau financement, mais nous nous assurerons qu’il tient parole et qu’il répond aux attentes et aux besoins de nos villes et de nos collectivités», a fait valoir Mme Turmel.

« Chaque jour, les Canadiennes et les Canadiens doivent composer avec des avis d’ébullition de l’eau, des ponts qui s’écroulent, des embouteillages monstres et des services de transport en commun peu fiables. Les collectivités canadiennes ont besoin de plus que de simples paroles de la part des conservateurs. Elles ont besoin d’action. »

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :
Karl Bélanger, attaché de presse principal, 613-720-6463 ou Karl.Belanger@parl.gc.ca