FAMILLE MEXICAINE : MARJOLAINE BOUTIN-SWEET SE RÉJOUIT DU REPORT DE L’EXPULSION

OTTAWA — La députée néo-démocrate Marjolaine Boutin-Sweet (Hochelaga) se réjouit que les pressions exercées sur le ministre de l’Immigration Jason Kenney aient permis de répondre aux besoins d’une famille mexicaine d’Hochelaga menacée d’expulsion.

En effet, la famille de Ulises Cabrera Huerta et Maria Isabel Ruvalcaba, qui est enceinte, risquait de se faire expulser du pays malgré l’avis du médecin de la mère qui lui interdisait de prendre l’avion en raison de possibles complications.

«Je trouvais cette situation extrêmement préoccupante, autant pour la vie de la mère que celle de l’enfant à naître, indique Mme Boutin-Sweet. C’est pourquoi j’ai écrit au ministre de l’Immigration pour qu’il intervienne dans ce dossier et fasse preuve d’un peu de compassion.»

Deux des trois enfants sont nés au Québec, et des complications lors du troisième ont mis en péril la vie de la mère. C’est pour cette raison que sa grossesse était suivie de près à l’hôpital Sainte-Justine.

«Il semble que le ministre a acquiescé à notre demande et qu’il leur permettra de rester ici jusqu’à l’accouchement. C’était la seule chose à faire. C’est une bonne nouvelle», conclut Mme Boutin-Sweet.

-30-