DES COURRIELS RÉVÈLENT QUE CLEMENT A ACCEPTÉ D’INTERVENIR DANS LE PROCESSUS D’ÉTUDE DES DÉPENSES DU G8

Des courriels personnels de Clement démontrent sa volonté d’intervenir dans le processus interne d’étude, tout en s’opposant aux préoccupations de sécurité de la PPO

 

OTTAWA – Le porte-parole du NPD en matière d’Éthique Charlie Angus (Timmins—James Bay) et le porte-parole du NPD pour le Conseil du Trésor Alexandre Boulerice (Rosemont—La Petite Patrie) ont aujourd’hui dévoilé de nouvelles preuves démontrant l’implication inappropriée de Tony Clement lors de la préparation du Sommet du G8.

« Ces courriels sont très préoccupants », a déclaré Angus. « En plus de fabriquer des documents et d’accepter des demandes de projets à son bureau de comté, Clement semble être intervenu à presque tous les niveaux, incluant d’avoir accepté de mettre des bâtons dans les roues dans le processus d’étude ministérielle des dépenses du G8. »

Dans les courriels obtenus par le NPD en vertu d’une demande d’accès à l’information faite auprès de la municipalité de Hunstville, le maire a écrit à Clement à propos du processus d’étude d’Infrastructure Canada dans le cadre des dépenses du G8 en affirmant : « C’est totalement inacceptable. Je suis convaincu que vous êtes d’accord. »

Clement a répondu le jour-même : « Je suis d’accord. J’y travaille. »

Dans un autre courriel, Clement accepte de s’opposer aux préoccupations de la Police provinciale ontarienne (PPO) concernant la sécurité pour le Sommet, écrivant au maire : « La frustration du Bureau du Premier ministre à l’endroit de la PPO ne cesse d’augmenter. Nous passerons au travers de cette épreuve ensemble. »

« Comment peut-on faire confiance au président du Conseil du trésor pour surveiller les dépenses gouvernementales alors qu’il accepte si facilement d’intervenir dans les processus d’étude de dépenses à la demande d’un maire, » s’est interrogé Boulerice. « Les conservateurs semblent croire que les mêmes règles ne s’appliquent pas à tout le monde. Ils n’ont absolument rien fait alors que ce ministre contrevenait à une loi après l’autre. »

Le NPD prévoit demander au Comité de l’éthique de faire enquête après avoir acheminé les informations reçues à la police afin d’aider dans toute enquête qu’ils pourraient décider de mener. »

-30-