Déclaration de la chef du NPD, Nycole Turmel, au sujet de l’enquête d’Élections Canada

Le NPD est satisfait de la tenue d'une enquête par Élections Canada sur les dizaines de milliers de plaintes formulées au sujet de tactiques visant à tromper les électeurs lors de la dernière élection fédérale.
Comme nous l’avons dit dès le départ, nous ferons tout ce que nous pouvons pour faire avancer l’enquête en transmettant les informations que nous recueillons à Élections Canada.
Nous déplorons la réaction du premier ministre et du Parti conservateur aux allégations. Ils tentent de tromper les électeurs. Ils tentent de rejeter le blâme sur l'opposition. Ils refusent d'assumer leurs responsabilités, tout comme ils l'ont fait lors du scandale des « in and out ». Ils avaient alors clamé leur innocence, jusqu'à ce qu'ils plaident coupables.
Les Canadiens en ont assez des scandales. Les conservateurs avaient promis de mettre fin à l'épidémie de scandales à Ottawa. Or, ils ont plutôt manigancé leurs propres scandales.
Pire encore, les conservateurs ont tenté de salir la réputation de dizaines de  milliers de Canadiens qui ont porté plainte pour harcèlement et perturbation du  vote. Ces Canadiens ont formulé de bonne foi des allégations graves. Les  conservateurs doivent cesser d’avoir recours à des faux-fuyants et dire clairement quelle est leur responsabilité dans cette affaire.
Nous mettons Stephen Harper au défi d’agir et de faire en sorte que le Parti conservateur fournisse toutes les preuves qu’il détient à Élections Canada et à la GRC.
Cela comprend tous les documents reliés au travail des firmes RackNine, Responsive Marketing Group, Campaign Research et autres entreprises qui ont pris part aux communications directes avec les électeurs lors de la dernière campagne électorale.
Des réponses honnêtes sont nécessaires afin de rétablir la confiance des électeurs envers le processus électoral. Si le premier ministre persiste à recourir à des tactiques répréhensibles comme celles utilisées cette semaine à la période de questions, s’il continue de se moquer des allégations dont son parti fait l’objet, s’il continue de refuser d’enquêter sur son parti et de remettre tous les documents pertinents, nous n’aurons plus le choix de demander une enquête publique.
Le lien de confiance entre Ottawa et les Canadiens est rompu, mais les familles peuvent compter sur le NPD pour le rétablir.
-30-