Déclaration de l’opposition officielle à l’occasion de la Journée nationale de l’habitation

La porte-parole de l’opposition officielle en matière de logement, Marjolaine Boutin-Sweet (Hochelaga) ainsi que le porte-parole adjoint, Mike Sullivan (York South-Weston) ont fait la déclaration suivante à l’occasion de la Journée nationale de l’habitation :

« Le gouvernement conservateur doit se pencher sur la crise du logement qui sévit à la grandeur du Canada.

Malheureusement, nous sommes témoins du désengagement des conservateurs par rapport à leurs responsabilités en matière de logement social. Cela démontre clairement qu’ils n’ont aucune intention de régler la situation malgré les demandes pressantes de nombreux organismes, dont la Chambre de commerce du Canada, Banques alimentaires Canada et la Fédération canadienne des municipalités, sans compter le Nouveau Parti démocratique.

Les statistiques sont pourtant alarmantes. Un Canadien sur quatre doit consacrer plus du tiers de son revenu au logement. Nous faisons face à une importante pénurie de logements abordables, de nombreux logements sont en état de décrépitude avancée et les provinces n’arrivent plus à répondre à la demande, faute de financement stable du gouvernement.

En cette Journée de l’habitation, les néo-démocrates réitèrent leur engagement à réclamer la création d’une stratégie nationale du logement et des investissements du gouvernement à long terme dans le logement social et abordable au Canada. »