BUDGET CONSERVATEUR : PAS DE RÉPIT POUR LES QUÉBÉCOIS

De la Sécurité de la vieillesse aux soins de santé, les compressions des conservateurs vont pénaliser le public

OTTAWA – Les familles, les personnes âgées et les travailleurs sont encore une fois les grands perdants du budget conservateur, selon le chef du NPD, Thomas Mulcair.

Les compressions annoncées dans le programme de la Sécurité de la vieillesse et dans le financement des soins de santé ont été confirmées dans le plan budgétaire déposé par le ministre des Finances.

« Stephen Harper avait promis de ne pas s’attaquer aux transferts en matière de santé et n’a jamais parlé de couper dans le programme de la Sécurité de la vieillesse. Mais maintenant, il met en péril la sécurité de retraite et les soins de première ligne des Québécois, a déclaré M. Mulcair. Stephen Harper préfère transférer les coûts aux provinces pour rétablir l’équilibre budgétaire sur leur dos. C’est inacceptable. »

Le chef du NPD accuse également les conservateurs de n’avoir aucun plan pour la création d’emplois dans ce budget.

« Ce budget ne comporte aucune stratégie pour créer ou maintenir des emplois au Canada, a souligné M. Mulcair. Les conservateurs ont de l’argent pour construire des prisons, acheter des avions de chasse et faire des cadeaux aux grandes entreprises, mais rien pour les milliers de travailleurs qui ont perdu leur emploi au cours des derniers mois. »

« Le NPD va se battre pour protéger les services sur lesquels les Québécois comptent et pour que les compressions des conservateurs les affectent le moins possible », a conclu M. Mulcair.

-30-

Pour de plus amples renseignements, veuillez communiquer avec :

Youssef Amane, attaché de presse, 613 222-6993 ou Youssef.Amane@parl.gc.ca

David Patry, attaché de presse, 514-238-8240 ou David.Patry@parl.gc.ca