24e NUIT DES SANS-ABRI: LA PORTE-PAROLE DU NPD PARTICIPERA AUX ACTIVITÉS MONTRÉALAISES

Le fédéral doit supporter une diversité d’approche en matière de lutte contre l’itinérance, dit Marjolaine Boutin-Sweet

MONTRÉAL - En cette 24e Nuit des sans-abri, le NPD demande au gouvernement fédéral de revenir sur son annonce du dernier budget concernant la Stratégie des partenariats de lutte contre l’itinérance. En plus des compressions budgétaires de 12 M$ par an, le NPD déplore l’abandon de la diversité d’approches qui était l’une des forces de ce programme fédéral.

«Je reconnais les résultats encourageants de l’approche Logement d’abord choisie par les conservateurs. Cela dit, je m’inquiète de voir le gouvernement fédéral mettre tous ses œufs dans le même panier, affirme la porte-parole de l’Opposition officielle en matière de logement, Marjolaine Boutin-Sweet (Hochelaga). Que ferons-nous si les personnes logées par cette approche se font mettre à la porte par manque de soutien des intervenants communautaires et qu’il n’y a plus aucune ressource sur le terrain pour les accueillir?» 

Rappelons que le NPD soutient les revendications des spécialistes québécois en matière de lutte contre l’itinérance, soit l’indexation rétroactive de l’enveloppe du programme SPLI, l’annulation des compressions du dernier budget ainsi que le maintien d’une diversité d’approches et du pouvoir décisionnel des communautés. 

«Au-delà des débats d’expert, cette nuit est une occasion unique pour démontrer notre solidarité avec nos concitoyens et concitoyennes qui n’ont pas de toit au-dessus de leur tête», a conclu Mme Boutin-Sweet.

-30-